Comprendre les différences entre les types de chirurgies

Comprendre les différences entre la chirurgie plastique, la chirurgie esthétique et la chirurgie reconstructrice

La chirurgie esthétique, plastique et reconstructrice est une spécialité chirurgicale à part entière. Les domaines qu’elle désigne sont souvent confondus, mais elles ont des objectifs et des implications différentes. Dans cet article, nous allons analyser les différences entre la chirurgie plastique, la chirurgie esthétique et la chirurgie reconstructrice, pour une meilleure compréhension de notre discipline.

Chirurgie plastique

La chirurgie plastique vise à réparer ou améliorer la forme et/ou la fonction d’une partie du corps. Cette spécialité couvre ainsi un domaine immense en corrigeant les disgrâces acquises ou constitutionnelles pathologiques.

Les procédures de chirurgie plastique peuvent inclure la chirurgie mammaire comme la mammoplastie de réduction pour une hypertrophie importante ou la mammoplastie d’augmentation dans le cas d’une hypotrophie sévère, la chirurgie de la silhouette pour des séquelles d’amaigrissement (abdominoplastie, brachioplastie), la rhinoplastie après des fractures des os propres du nez, etc. Ces procédures sont en général prises en charge par l’assurance maladie.

Chirurgie esthétique

La chirurgie esthétique se concentre spécifiquement sur l’amélioration de l’apparence physique. Elle est généralement choisie volontairement pour améliorer l’estime de soi ou atteindre des objectifs esthétiques personnels. Cette chirurgie n’est pas prise en charge par l’assurance maladie.

Les procédures de chirurgie esthétique peuvent inclure la liposuccion, la rhinoplastie, la chirurgie des paupières, l’augmentation mammaire, la chirurgie des fesses, etc. Dans certains cas, la limite entre la chirurgie esthétique et plastique est difficile à définir. Par exemple, une réduction mammaire est considérée comme étant une chirurgie plastique, donc prise en charge, si la quantité d’exérèse dépasse 300 g/côté. Ceci est, parfois, difficile à évaluer avec précision avant l’opération. Pour l’augmentation mammaire, il est encore plus difficile d’établir une frontière entre la plastique et l’esthétique. Pour la sécurité sociale, la limite est un bonnet de moins de A. Cependant ceci est, dans certains cas, très subjectif et c’est le médecin conseil qui tranche.

En cas de doute, votre chirurgien à l’issue de la consultation pourra vous indiquer si votre problème relève d’une prise en charge par l’assurance maladie ou non.

Chirurgie reconstructrice

La chirurgie reconstructrice se concentre sur la restauration de la forme et de la fonction des tissus corporels altérés en raison de blessures, de maladies ou de malformations congénitales. Contrairement à la chirurgie esthétique et plastique qui visent principalement à améliorer l’apparence, la chirurgie reconstructrice a pour objectif de réparer les dommages et de restaurer la qualité de vie du patient.

Les procédures de chirurgie reconstructrice peuvent inclure la reconstruction mammaire après une mastectomie, la réparation après des brûlures, la reconstruction faciale après un traumatisme, la correction de malformations congénitales comme la fente labiale ou la fente palatine, etc.

En conclusion, bien que les termes « chirurgie plastique », « chirurgie esthétique » et « chirurgie reconstructrice » soient parfois utilisés de manière interchangeable, ils désignent en réalité des disciplines poursuivant des buts spécifiques.