La toxine botulique est une substance qui diminue temporairement la contraction des muscles dans lesquels elle est injectée (action myorelaxante). Elle permet d’obtenir un effet de rajeunissement en lissant les reliefs cutanés, ainsi qu’un effet préventif et protecteur contre le vieillissement, quand le traitement est entretenu sur le long terme. Il ne faut pas la confondre avec l’acide hyaluronique qui permet de combler une ride déjà installée. Les indications les plus classiques de la toxine botulique dans le domaine de la médecine esthétique concernent les rides inter-sourcilières (« rides du lion »), les rides du front et les rides de la patte d’oie. Plus rarement elle peut être injectée au niveau du menton ou du cou (cordes platysmales).

Le Docteur Chiriac est titulaire du Diplôme universitaire d’Évaluation et Contrôle des Techniques d’Injection et de Comblement en Dermatologie et Chirurgie Plastique, Paris V – Paris XII

Hospitalisation
Non
Anesthésie
Non / Emla
Durée d'intervention
30 min
Convalescence
Non
Arrêt du sport
1 jour

Est-ce que les injections sont prises en charge par la sécurité sociale ?

Non, pas dans le contexte de médecine esthétique. L’ensemble des frais est à votre charge. Un devis vous sera remis par le chirurgien lors de votre consultation.

Que faut-il faire avant les injections ?

  • Pendant les consultations préalables, votre chirurgien précisera, si le traitement est indiqué, les zones à injecter et les éventuelles contre-indications (par exemple grossesse, allaitement, maladies neuromusculaires, hypersensibilité au produit)
  • Éviter les médicaments qui font saigner (type aspirine) dans les 7 jours précédant l’injection.
  • Ne pas boire d’alcool, ni s’exposer fortement au soleil la veille et le jour de la séance.
  • Le jour des injections vous n’avez pas besoin d’être à jeun.
  • Pour les femmes, prévoir de venir sans maquillage ou de le retirer avant les injections.
  • Éventuellement, prendre Arnica 9CH

Comment se déroulent les injections ?

Les injections sont réalisées au cabinet de consultation du Docteur Chiriac. Aussi, une crème anesthésiante (type Emla) pourra être appliquée sur les zones à traiter environ 1h avant la séance (sous réserve que vous n’y soyez pas allergique). Ensuite, un antiseptique est appliqué sur la peau. Les injections sont réalisées en utilisant des aiguilles très fines et selon le planning établi préalablement.

La durée de la séance d’injection est d’environ 30 min.

Quelles sont les suites ?

  • Pendant les deux heures qui suivent les injections, il est recommandé de ne pas faire de sport intensif et de ne pas vous allonger.
  • Afin d’éviter de faire diffuser le produit, éviter les massages appuyés des zones injectées.  Ainsi que le port d’un(e) casque/casquette/chapeau trop serré(e) dans les 24 heures qui suivent la séance.
  • Dans les trois jours suivant l’injection, il est nécessaire de fortement contracter les muscles injectés trois fois par jour pendant environ 3 secondes par muscle.
  • Poursuivre la prise d’arnica jusqu’à la disparition des bleus s’il y en a.
  • Pendant quelques jours il sera préférable d’éviter l’alcool, l’Aspirine, les anti-inflammatoires et d’éviter l’exposition des zones traitées à des chaleurs fortes (soleil, UV, sauna, hammam).
  • Les résultats seront visibles au bout de quelques jours, mais pendant environ 15 jours, les effets sur le visage peuvent être variables (voir dissymétriques à certains moments) avant de finir par se stabiliser.
  • Lors des premières séances, au bout de 3 à 6 mois, les effets positifs auront normalement disparu.
  • Les injections doivent être pratiqués tous les 4 (surtout au début) à 6 mois pour obtenir une certaine stabilité du résultat.
  • Enfin, le suivi est réalisé par le Docteur Chiriac, afin de s’assurer de la qualité du résultat.

Quels sont les risques ?

Tout acte médical, investigation, exploration, intervention sur le corps humain, même conduit dans des conditions de compétence et de sécurité conformes aux données actuelles de la science et à la réglementation en vigueur, expose à un risque de complication.

Effectivement, les injections de toxine botulique comportent des risques très rares :

  • toute injection peut être source d’un œdème (gonflement), d’ecchymoses (bleus) ou/et exceptionnellement d’infection.
  • des résultats insuffisants ou asymétriques, dûs au fait que nous avons des muscles plus ou moins puissants et surtout souvent asymétriques. Ces imperfections sont en général traitées par une injection complémentaire de toxine botulique, le mois suivant l’injection.
  • enfin, des éventuelles complications comme la descente de la paupière ou du sourcil, des difficultés de déglutition, des troubles de la mimique liées à une diffusion imprévue du produit. Le cas échéant, ces troubles sont transitoires et persistent habituellement quelques semaines.

Tarifs

Toxine botulique
en fonction des zones
190 à 350
Les tarifs affichés ne sont pas contractuels : ils peuvent varier du fait de la complexité et de la spécificité de chaque patient(e) (prix en euros)