Dernière mise à jour le 09/06/2024

Avec l’âge, la lèvre supérieure s’allonge, puis s’affine, recule, se ride et finit par cacher complètement les incisives supérieures lorsque la bouche est entrouverte, signe de vieillissement. Le but de cette intervention est de raccourcir la hauteur de la lèvre supérieure. Cette intervention peut être réalisée seule ou en même temps avec un lifting cervico-facial.

Hospitalisation
Externe
Anesthésie
AL
Durée d'intervention
1h
Convalescence
7 à 10 jours
Arrêt du sport
2 à 3 semaines

Est-ce que cette intervention est prise en charge par la sécurité sociale ?

Le lifting de la lèvre supérieure n’est pas pris en charge par la sécurité sociale.

L’ensemble des frais est à votre charge. Un devis vous sera remis par le docteur Chiriac lors de votre consultation.

Que faut-il faire avant l’intervention ?

  • Avoir 2 consultations de chirurgie (espacées de 15 j minimum)
  • Arrêt strict du tabac 1 à 2 mois avant l’intervention pour réduire le risque de nécrose cutanée
  • Arrêt de la prise d’aspirine, d’anti-inflammatoires, ou d’anticoagulants oraux dans les 7j qui précèdent l’intervention.
  • Prévoyez une période d’indisponibilité professionnelle de 1 à 2 semaines après l’intervention, car aucun arrêt de travail ne pourra vous être prescrit.

Comment se déroule l’intervention ?

Il s’agit d’une intervention réalisée en général en soins externes (aucune hospitalisation n’est nécessaire), sous anesthésie locale (vous n’avez pas besoin d’être à jeun). Elle dure environ 1 heure.

La position et la taille de la cicatrice seront adaptées afin de diminuer au maximum la rançon cicatricielle. Elle se trouvera à la frontière entre le nez et la lèvre supérieure.

Quelles sont les suites postopératoires ?

  • Prévoyez une personne pour vous accompagner à domicile.
  • Les soins locaux : pendant une semaine selon les prescriptions du Dr S Chiriac. L’application des poches de glace de façon intermittente aussi comme dormir avec la tête surélevée pendant les premiers 3 à 5 jours postopératoires est essentielle pour réduire l’œdème postopératoire.
  • Les douleurs postopératoires sont bien soulagées par le traitement antalgique habituel.
  • L’alimentation : normale
  • Arrêt tabac : 1 à 2 mois après l’intervention
  • La convalescence : entre 7 et 10 jours
  • L’arrêt du sport : 2 à 3 semaines
  • Les bains et la natation sont interdites pendant 4 semaines après l’intervention ; uniquement les douches sont autorisées (évitez la zone des paupières)
  • Plusieurs consultations de contrôle sont nécessaires : à 7j, 3 mois et 1 an
  • Finalement 6 à 12 mois sont nécessaires avant pouvoir juger le résultat définitif de l’intervention.

Quels sont les risques ?

Tout acte médical, investigation, exploration, intervention sur le corps humain, même conduit dans des conditions de compétence et de sécurité conformes aux données actuelles de la science et à la réglementation en vigueur, expose à un risque de complication.

Comme toute intervention chirurgicale, le lifting de la lèvre supérieure comporte des risques :

  • liés à la chirurgie elle-même, parmi lesquelles il faut insister sur les suivantes : ecchymoses (bleues), hématome, infection (très rare)
  • spécifiques : imperfections du résultat, kystes épidermiques, anomalies de cicatrisation

Il ne faut pas surévaluer les risques mais simplement prendre conscience qu’une intervention chirurgicale, même apparemment simple, comporte toujours une petite part d’aléas.

Informations sur les tarifs

Le lifting de la lèvre supérieure n’est pas pris en charge par l’assurance maladie ; l’ensemble des frais est à votre charge. Les tarifs indiqués comprennent la totalité des coûts de l’intervention : honoraires de chirurgie, les frais de clinique, le suivi.  Ils n’incluent pas les consultations préopératoires (chirurgie) et les médicaments à acheter en vue des suites opératoires.

Les tarifs affichés ne sont pas contractuels : ils peuvent varier du fait de la complexité et de la spécificité de chaque patient(e).

Tarifs

Lifting de la lèvre supérieure
acte chirurgical+frais clinique+suivi
1550 à 1850€
Les tarifs affichés ne sont pas contractuels : ils peuvent varier du fait de la complexité et de la spécificité de chaque patient(e) (prix en euros)