Dernière mise à jour le 28/07/2020

L’otoplastie ou la plastie des oreilles décollées est une intervention de chirurgie plastique qui permet de réduire l’angle qui existe entre le pavillon de l’oreille et le crâne, lorsqu’il est trop important (l’angle céphalo-conchal), de réduire le cartilage de la base de l’oreille (la conque) lorsqu’il est trop volumineux (hypertrophie conquale) et enfin, d’accentuer le relief du cartilage lorsqu’il est absent ou mal plicaturé (défaut de plicature de l’anthélix). La correction peut être obtenue en réalisant la technique traditionnelle (technique de Stenström) ou par l’intermédiaire d’un ou plusieurs implants sous-cutanés à mémoire de forme (la technique Earfold™).

Hospitalisation
Ambulatoire
Anesthésie
AL+/-sédation / AG
Durée d'intervention
1h30
Convalescence
7 à 10 jours
Arrêt du sport
4 à 6 semaines

A partir de quel âge peut-on réaliser une plastie des oreilles décollées ?

Cette intervention de chirurgie plastique est possible à partir de 7 ans, dès lorsque les oreilles ont atteint leur taille adulte et que l’enfant se plaint des moqueries de ses camarades d’école. La demande doit alors venir de l’enfant et non des parents.

L’intervention est également possible à l’âge adulte.

Est-ce que cette intervention est prise en charge par la sécurité sociale ?

L’otoplastie n’est prise en charge par la sécurité sociale qu’à condition que la « déformation entraîne une gêne sociale importante ». Dans ce cas il ne restera à votre charge que les compléments d’honoraires qui peuvent dans certaines conditions être remboursés par votre mutuelle ou complémentaire santé.

Dans le cas contraire, l’ensemble des frais sera à votre charge. Un devis vous sera remis par le docteur Chiriac lors de votre consultation.

Que faut-il faire avant l’intervention ?

  • Avoir 2 consultations de chirurgie (espacées de 15 j minimum) et une consultation d’anesthésie.
  • Acheter le bandeau d’oreilles, prescrit au cours de la dernière consultation.
  • Arrêt strict du tabac 1 à 2 mois avant l’intervention pour réduire le risque de nécrose cutanée
  • Arrêt de la contraception orale 1 mois avant pour diminuer le risque thromboembolique.
  • Adaptation des traitements préexistants selon la prescription de l’anesthésiste.
  • Si l’intervention n’est pas prise en charge par la sécurité sociale, prévoyez une période d’indisponibilité professionnelle de 1 à 2 semaines après l’intervention, car aucun arrêt de travail ne pourra vous être prescrit.

 

Comment se déroule l’intervention ?

Vous êtes hospitalisé(e) le matin de l’intervention.

L’otoplastie est réalisé sous anesthésie locale, néuroleptanalgésie (anesthésie locale + sédation intraveineuse) ou, plus rarement, sous anesthésie générale. Elle dure environ 1h30. Deux types d’intervention existent :

  • L’intervention traditionnelle (technique de Stenström). La correction est réalisé en plicaturant le cartilage et en appliquant l’oreille contre la mastoïde par des points non-résorbables, à partir d’une incision placée derrière l’oreille

  • La technique Earfold™. Ici, la correction est réalisée par un implant à mémoire de forme glissée sous la peau grâce à un introducteur et avec une rançon cicatricielle minime (cicatrice de 1cm environ), située au niveau de la face antérieure de l’oreille. Une simulation est réalisée préalablement en consultation grâce à l’implant Prefold . Le prix des dispositifs Earfold™ n’est pas, pour l’instant, pris en charge par la sécurité sociale.

Quelles sont les suites postopératoires ?

  • L’intervention a lieu en ambulatoire. La(le) patient(e) sort avec un volumineux pansement « en casque » qui maintient les oreilles en bonne position.
  • Les soins locaux : le premier pansement est retiré le lendemain afin de vérifier l’apparitions des hématomes, puis refait par une infirmière tous les 2 jours pendant 1 semaine. Il doit être remplacé par un bandeau d’oreilles qui doit être gardé jour et nuit pendant 2 semaines puis que la nuit pendant 3 semaines. Dans la technique Earfold™ il est seulement nécessaire de porter le bandeau pendant 2 semaines juste la nuit.
  • Les douleurs postopératoires sont bien soulagées par le traitement antalgique habituel. Une douleur importante fait suspecter un hématome, qui impose une consultation en urgence
  • L’alimentation : normale
  • Arrêt tabac : 1 à 2 mois après l’intervention
  • La convalescence : entre 7 et 10 jours
  • L’arrêt du sport : 6 à 8 semaines
  • Les bains et la natation sont interdites pendant 6 semaines après l’intervention ; uniquement les douches sont autorisées (tous les 2j avant le changement du pansement)
  • Une diminution ou une disparition de la sensibilité du pavillon et du lobule de l’oreille peut exister pendant plusieurs semaines ou plusieurs mois.
  • Plusieurs consultations de contrôle sont nécessaires : à 1j, 7j, 1 mois, 3 mois et 1 an
  • Finalement 6 à 12 mois sont nécessaires avant pouvoir juger le résultat définitif de l’intervention.

Quels sont les risques ?

Tout acte médical, investigation, exploration, intervention sur le corps humain, même conduit dans des conditions de compétence et de sécurité conformes aux données actuelles de la science et à la réglementation en vigueur, expose à un risque de complication.

Comme toute intervention chirurgicale, la plastie des oreilles décollées comporte des risques :

  • liés à l’anesthésie, qui vous seront expliqués par le médecin anesthésiste lors de votre consultation
  • liés à la chirurgie elle-même, parmi lesquels il faut insister sur les suivants : hématome, saignement, nécrose cutanée (qui peut concerner surtout la peau fine de devant l’oreille et qui est favorisée nettement par le tabagisme), infection (chondrite), cicatrices hypertrophiques ou chéloïdes (le risque de cicatrice chéloïde est plus important au niveau des oreilles qu’ailleurs sur le corps), diminution de la sensibilité de l’oreille pendant quelques mois, imperfections du résultat, récidive.

Il ne faut pas surévaluer les risques mais simplement prendre conscience qu’une intervention chirurgicale, même apparemment simple, comporte toujours une petite part d’aléas.

Informations sur les tarifs

Dans le cas de otoplastie prise en charge par l’assurance maladie il ne restera à votre charge que les compléments d’honoraires qui peuvent, dans certains cas, être rembourses par votre mutuelle ou complémentaire santé.
Dans le cas d’otoplastie non prise en charge par l’assurance maladie l’ensemble des frais est à votre charge. Les tarifs indiqués comprennent les coûts de l’intervention : honoraires de chirurgie, d’anesthésie, les frais d’hospitalisation, le suivi.  Ils n’incluent pas les consultations préopératoires (chirurgie et anesthésie), le bandeau compressif, les soins par l’infirmière et les médicaments à acheter en vue des suites opératoires.  Concernant la technique Earfold™ les dispositifs ne sont pas pris en charge par la sécurité sociale.

Les tarifs affichés ne sont pas contractuels : ils peuvent varier du fait de la complexité et de la spécificité de chaque patient(e).

Tarifs

Otoplastie prise en charge par l’assurance maladie
complément d'honoraire de chirurgie
400 à 550€
Otoplastie non prise en charge par l’assurance maladie
acte chirurgical+anesthésie+hospitalisation+suivi
1450 à 1600€
Les tarifs affichés ne sont pas contractuels : ils peuvent varier du fait de la complexité et de la spécificité de chaque patient(e) (prix en euros)